Commown

cese

La coopérative de l'économie responsable

À l'heure où les outils électroniques rythment notre quotidien, il semble important de ramener l'éthique au cœur du sujet. Nous avons désormais accès aux informations sur le coût humain et environnemental de ces produits, et le constat n'est pas glorieux : travail des enfants, obsolescence programmée... C'est en partant de ce constat que trois amis désireux de voir l'industrie électronique responsable prendre de l'ampleur ont créé leur association.


Commown, que l'on espère voir devenir très bientôt une SCIC (société coopérative d’intérêt collectif) se concentre sur la téléphonie mobile et les ordinateurs durables. Cette association espère proposer à partir de janvier (bien qu'il soit tout à fait possible de pré-commander dès maintenant, comme près de 130 autres personnes) des produits éthiques à la location. Le but de Commown (qui tire son nom de l'association des mots "commun" et "own", posséder en anglais) est de proposer un modèle durable, basé sur la location plutôt que la possession.

Je possède, tu possèdes, nous possédons

 « Commown propose à ses clients de louer des appareils électroniques responsables et inclut dans le forfait des services qui permettent d’allonger au maximum la durée de vie de ces appareils, en particulier via des extensions des garanties fournies par les constructeurs.
C’est une location longue durée sans option d’achat. Nous avons choisi ce modèle car il est plus écologique qu’un modèle basé sur la vente et la possession. En effet, Commown a intérêt à réparer ses appareils plutôt que de les jeter. »

Commown, c'est aussi une grande première : à ce jour, il s'agit de l'unique coopérative de location de l'électronique responsable trouvable en France. L'actuelle association souhaite une meilleure gestion de l’impact environnemental des outils électroniques et se penche donc, en cohérence avec ses valeurs, vers les marques les plus écologiques qui soient. Bien qu'imparfaite, la production de produits tels que le Fairphone est de loin bien plus responsable que celle des grandes marques trouvables actuellement sur le marché.

 « L’électronique est devenue l’un des piliers de notre société moderne, et pourtant, il serait bien difficile d’en être fiers si nous regardions en face la violente réalité qui se cache derrière les technologies dernier cri. Cette réalité, ce sont des mines qui nourrissent les milices armées, parfois en y faisant travailler des enfants, des écosystèmes dévastés, des conditions de travail en usine qui en France seraient déjà illégales depuis longtemps. Sur ce denier point, le cynisme des multinationales peut se résumer dans les célèbres filets anti-suicide d’un sous-traitant d’Apple. » 

  

Niveau ordinateurs, trois intégrateurs d’ordinateurs durables européens (M², PCvert et Whyopencomputing) sont déjà représentés par l'association, soutenue notamment par PositivR.fr ou La Nef. D'autres marques sont actuellement proposées : l'association espère faire augmenter la demande (et ainsi l'offre) des ordinateurs éthiques.

Côté téléphonie mobile, c'est le Fairphone qu'il a été choisi de proposer à la location.
L'équipe de Fairphone souhaite continuellement améliorer ce téléphone, ainsi, le Fairphone 2 est plus "fair" (juste) que son prédécesseur. Modulaire, il permet de remplacer facilement les  parties les plus touchées par les pannes et les accidents. De plus, il  dispose d'une couverture arrière avec protection intégrée afin que les  utilisateurs n’aient pas besoin d’une protection supplémentaire.
L'incorporation de minéraux libres de conflits (or, tantale, tungstène et étain) fait qu'il est très simple pour le Fairphone 2 de s'imposer comme le leader du marché de l'électronique responsable.

 « Dans notre garantie, nous nous engageons à une disponibilité des pièces détachées de 2 ans à partir du moment où l’appareil est vendu, mais nous faisons tout notre possible pour les rendre disponibles jusqu’à 5 ans. »


 Commown est une alternative que nous ne pouvions que soutenir : si vous avez été convaincu·e par leur démarche, retrouvez-les sur leur site ou encore leur page Facebook afin de suivre le projet. N'hésitez pas non plus à les soutenir via la page de leur financement participatif.

Découvrir tous les articles
Hello to you!

Connected ? no