Quat'rues

cese

Vêtements équitables, biologiques et engagés

Prêt-à-porter, prêt-à-jeter

Nous avons aujourd’hui connaissance des nombreux problèmes liés à l’industrie de la mode : nous avons par exemple toutes et tous en tête le récent effondrement du Rana Plaza au Bangladesh, qui a entraîné dans sa chute quelques 1183 personnes décédées pour environ 2500 rescapé.es. Des marques de modes parmi les plus connues (citons-les : H&M, Mango ou encore C&A) y faisaient confectionner leurs vêtements alors revendus à bas prix. Ces entreprises ne se préoccupent en effet que trop rarement des conditions de vie comme de travail des employé.es de leurs usines de confection.


Aujourd’hui, les marques sortent pour certaines jusqu’à une dizaine de collections -toujours à des prix perçus comme abordables- par an. Ce phénomène porte le nom de fast fashion, « mode rapide » en français. À la façon des fast food, nous sommes confronté.es à une manufacture de masse, rapide et abordable. Le principe est simple : acheter, user, jeter. Les vêtements étant peu coûteux, on peut ainsi répéter la boucle indéfiniment.


Nul besoin de se rendre à l’autre bout du monde pour croiser des personnes abusé.es par ces marques : les témoignages tous plus terrifiants les uns que les autres des vendeurs et vendeuses de ces enseignes se trouvent facilement sur le net. Primark, notamment, fait partie de ces enseignes dont le nom ressort rapidement dès qu’il est question des -non- droits de ces employé.es.Non contente d’être un véritable fléau d'un point de vue social, la fast fashion est aussi un désastre écologique. On estime ainsi que 20 % de la pollution de l’eau liée à l’industrie serait due à celle de la mode. De l’emploi de pesticides hautement polluant lors de la culture du coton en passant par la teinture des vêtements, cette industrie est l’une des plus polluantes au monde. 

Vers une mode éthique

Conscients de la gravité des problèmes posés par cette industrie, quatre amis soucieux de l’environnement et des droits sociaux trop souvent bafoués par cette dernière ont ainsi fait naître Quat’rues. Cette marque propose des vêtements se rapprochant au plus près de leurs valeurs et offre une alternative à celles et ceux qui souhaitent participer à une mode plus juste, pour la planète comme pour autrui.


Quat’rues s’engage tout d’abord d’un point de vue écologique, notamment en utilisant un coton biologique et cultivé sans engrais ni pesticides. Les teintures utilisées pour les t-shirts ne contiennent pas de métaux lourds. Pour les sérigraphies présentes sur ces derniers, la marque passe par un imprimeur textile qui, en plus de s’engager à retraiter l’ensemble des déchets générés par son activité auprès d’une entreprise agréée, se sert d’encres répondant à une norme garantissant l’utilisation d’encre sans PVC. Les déchets ainsi créés tout au long de la chaîne de production sont soit recyclés, soit recyclables.

Du côté social, l’entreprise n’est pas en reste. Les vêtements sont issus de filières équitables certifiées (Flocert et Fairwear) en Inde et au Bangladesh ; le ou la consommateur.euse peut ainsi s’assurer que les personnes qui travaillent pour la marque sont rémunérées à un salaire juste.


Si la mode est éphémère, leurs vêtements se veulent les plus durables possibles. À des prix qui ne sont pas excessifs, la marque propose des vêtements d’une qualité qui n’est pas forcément présente lorsque l’on choisit de s’habiller chez une enseigne de fast fashion.En se rendant sur leur boutique en ligne, on se retrouve ainsi face à une collection qui, si elle est variée, ne donne pas le tournis : Quat’rues propose notamment des visuels engagés aux noms évocateurs, comme l’Enfant soldat ou encore le design Femmes du monde.

Le fait que l'on retrouve cette marque sur le marché de l’habillement témoigne d’une réelle prise de conscience générale de la part des consom’acteur.ices ; sa présence est encourageante pour l'avenir du secteur, et nous ne pouvons que saluer l'initiative qu'ont pris ces quatre amis il y a dix ans de ça ; pour toutes ces raisons, nous avons choisi de faire appel à Quat'rues dans le but de vous proposer les t-shirts officiels I-Boycott (en quantité limitée) que vous pouvez retrouver dès à présent sur la boutique en ligne de la marque. 

Retrouvez leur démarche plus en détail ainsi que les t-shirts I-Boycott sur le site de la marque : http://bit.ly/2vcacJO

Découvrir tous les articles
Hello to you!

Connected ? no