Vigilobb

cese

Agir contre les lobbies

Plus que jamais, de nouveaux scandales économiques, écologiques, sociaux ou encore sanitaires sont fréquemment révélés au grand jour par les médias. En première ligne, on retrouve souvent les lobbies ; sans cesse plus nombreux et toujours plus importants, ces scandales répétés sont à la base d'une association fondée par des personnes de tous horizons soucieuses de leur santé, droits et environnements et désireuses d'un monde plus juste.

Vigilobb est une association visant à établir une contre-expertise citoyenne ; elle promeut la transparence et souhaite mettre en lumière les pratiques souvent immorales voire dangereuses des lobbies ou, comme elle les nomme, ces "Dracula économiques".

Pour la création d’un pôle d’expertise indépendant

Vigilobb veut l'indépendance des expertises ; dans sa campagne "Stop à la manipulation scientifique", l'association prend l'exemple de l'affaire du Médiator, ce médicament à l'origine d'un scandale sanitaire à l'automne 2011 : parmi les personnes mises en examen, on retrouve 26 des 30 membres de la commission d'autorisation de mise sur le marché des médicaments. Le Professeur Philippe Even, auteur d'un livre sur l'affaire du Médiator, nous apprend que 75% des experts de l’Agence française du médicament sont sous contrat avec l’industrie pharmaceutique, la plupart présentant des dizaines de contrats simultanés avec les firmes. Récemment, un document  relayé par le journal Le Monde révélait que nombre des scientifiques de l'Autorité européenne de sécurité des aliments (EFSA) étaient "en situation de conflits d'intérêts financiers avec les secteurs industriels régulés par l'agence, ce que cette dernière dément fermement"

46 % d’entre eux sont en conflit d’intérêts, direct ou indirect, avec des entreprises dont ils sont censés évaluer les produits : telle est la conclusion de Martin Pigeon, auteur de ce rapport.

On compte de plus en plus d'affaires similaires, comme celle du glyphosate, principe actif du désherbant Roundup commercialisé par Monsanto :  l'EFSA avait ainsi considéré que le glyphosate était non cancérogène, contrairement aux avis du Centre international de recherche sur le cancer (CIRC) et de l'OMS (Organisation Mondiale de la Santé).

Pour lutter contre ces lobbies et l'emprise qu'ils peuvent avoir, Vigilobb propose notamment d'envoyer des cartes postales accompagnées d'un court texte (trouvables sur leur page Facebook) aux député.es dans le but de les interpeller. L'association organise aussi des conférences.

S'il ne fallait retenir qu'une phrase qui puisse résumer le travail de Vigilobb, ce serait la citation que l'association a choisi pour introduire son Manifeste :

« Ils ne sont puissants que parce que nous sommes à genoux » Étienne de la Boétie, Discours de la servitude volontaire

Informations relatives à l'association : http://vigilobb.org/

Découvrir tous les articles
Hello to you!

Connected ? no