Que "Carrefour Spectacles" cesse de vendre des places de cirques avec animaux !

Campagne citoyenne de boycott adressée à Carrefour Spectacles - lancée par l'association VIDA

boycott image
  • Animaux
3 694boycottants

MENTORS

Rescue bretagne
Rescue bretagne
Le Jeune engagé
Le Jeune engagé
Acta Gironde
Acta Gironde
AVES France
AVES France
Subliminal Frekence
Subliminal Frekence
3 694 participant
s

Rejoindre la campagne


  • Recueil de participantsLancée le 2018-01-31
  • 1er droit de réponseCommuniqué le 2018-05-19
    Pas de réponse depuis 206 jours
    L'entreprise a été informée.
    En attendant la réponse, la campagne continue !
  • Vote des boycottants
  • Campagne réussie

Descriptif

Dans un cirque, l'animal est contraint de survivre dans un milieu parfaitement inadapté à sa nature où l'exiguïté des cages, l'impossibilité de fuir et de former un groupe social équilibré sont autant de facteurs de souffrances qui lui rendent l'existence très pénible.
Les cirques ne peuvent offrir aux animaux un espace et des conditions de détention adaptés à leurs exigences biologiques, à leur aptitudes et à leurs mœurs.


À cette captivité forcée s'ajoute la soumission à un dressage le plus souvent violent destiné à faire "plier" l'animal afin de le forcer à adopter une posture ou un comportement auquel il répugne puisque contraire à sa nature. Ce dressage repose sur la douleur infligée par le dresseur qui en cas de refus de l'animal doit être plus intense que la douleur ressentie par celui-ci lors des numéros qui l'avilissent.

Contre ces exercices contre nature et ces conditions de détention incompatibles avec les impératifs de leur espèce, le combat de nombreuses associations françaises et internationales contre l'exploitation des animaux sauvages dans les cirques porte ses fruits, puisque de très grosses villes françaises telles que Paris et Montpellier ces derniers jours, des mégalopoles comme New York ou des pays comme l'Irlande et la Roumanie (parmi 25 autres pays dont ne fait pas partie la France) interdisent aujourd'hui ces spectacles honteux. 

https://www.lci.fr/international/l-irlande-interdit-l-emploi-d-animaux-sauvages-dans-les-cirques-2070069.html http://www.midilibre.fr/2018/01/15/montpellier-le-maire-annonce-qu-il-interdira-les-cirques-avec-animaux,1614352.php 

Joué club, Oasis, Gulli, Kia motors et beaucoup d'autres ont cessé tout partenariat avec ce type de cirques suite à nos échanges et grâce à I-Boycott.org pour Jouéclub, et des très gros comités d'entreprise comme Corsair on cessé ces derniers jours toute vente de billets de ce type. 

Cependant, malgré plusieurs tentatives amiables de dialogue, la Direction de Carrefour Spectacles refuse toute entrée en contact et continue de cautionner l'esclavage animal dans les cirques en vendant des places pour ces "spectacles".

 Nous demandons à Carrefour Spectacles de faire preuve d'ETHIQUE de mettre fin à ces ventes de billets de cirques avec animaux !

Réponse de l'entreprise

Le seuil de boycottants nécessaire pour informer l’entreprise a été atteint !

Afin d'engager un dialogue constructif, l'entreprise concernée a été informée qu'une campagne de boycott est en cours. Toutes les réponses de l'entreprise seront affichées à cet endroit. Les boycottants inscrits à cette campagne recevront la réponse de l’entreprise par mail. Ils pourront voter directement sur la page de la campagne.

Vous avez remarqué un problème dans cette campagne ou dans une alternative ? Envoyez-nous une alerte en cliquant sur le bouton :
3 694 participant
s

Rejoindre la campagne


  • Recueil de participantsLancée le 2018-01-31
  • 1er droit de réponseCommuniqué le 2018-05-19
    Pas de réponse depuis 206 jours
    L'entreprise a été informée.
    En attendant la réponse, la campagne continue !
  • Vote des boycottants
  • Campagne réussie
Hello to you!

Connected ? no