Club med, pratiques touristiques responsables?

Campagne citoyenne de boycott adressée à Club Med - lancée par l'association AubergeParticipative

boycott image
  • Travail
  • Environnement
1 515boycottants

MENTORS

The Greener Good
The Greener Good
1 515 participant
s

Rejoindre la campagne


  • La campagne continue
    1 515 participants plus que 4 485
  • 1er droit de réponse
  • Vote des boycottants
  • Campagne réussie

Descriptif

Club med : le soleil voilé par certaines zones d'ombres

L'industrie touristique est un géant de l'économie mondiale. Chaque jour des milliers de voyageurs parcourent la planète en quête de découverte et de plaisirs nouveaux, de vacances insolites et de soleil. L'astre solaire est précisément le fonds de commerce du club méditerranée que tout le monde connaît sous le nom de Club Med.

Dans cette foire touristique, de petits acteurs tentent de promouvoir un séjour durable, de nouvelles pratiques commerciales qui tentent de respecter tous les concernés (salariés, clients, locaux?). Pourquoi ? En 2018, nous avons tous les outils permettant de respecter et les attentes des clients (repos, visites, fête), et les salariés (management équitable et bienveillant) et de contribuer au développement réel de l'économie locale tout en respectant l'environnement.

Donc pourquoi ne pas tous jouer le jeu ? Pourquoi ne pas tous adopter des pratiques managériales, environnementales et sociales modernes répondant aux problématiques actuelles et nous concernant tous ? Surtout quand on a les moyens financiers comme le club med, vous ne trouvez-pas ? Quand on a des hectares à ne plus quoi savoir en faire comme le club med ? Quand on a une renommée mondiale qui permet d'orienter les décisions politiques comme le club med ?

Nous, petits acteurs cherchant à réinventer le tourisme actuel, nous ne trouvons pas normal :

- que d'anciens salariés du club med se plaignent de leurs conditions de travail et d'hébergement durant leurs missions alors qu'ils sont le coeur même dans cette immense entreprise

http://www.lepoint.fr/actualites-economie/2007-01-16/le-mauvais-coup-des-go/916/0/1307

- que certains villages aient été au coeur de scandales environnementaux (à Samoens par exemple)

http://www.lemessager.fr/faucigny/samoens-200-000-euros-d-amende-requis-contre-le-club-med-ia933b937n187312

- que la fête permanente dans les villages Club med pousse à des comportements scandaleux

http://www.leparisien.fr/beauvais-60000/elle-assure-avoir-ete-violee-au-club-med-05-07-2010-988776.php

Nous ne prétendons pas être les meilleurs. Nous ne prétendons pas que toutes nos idées fonctionnent. Mais, notre innovation sociale réside dans le fait qu'en permanence, nous tentons de nous réinventer avec comme fil directeur, des pratiques touristiques toujours plus respectueuses de toutes les composantes du vivant qui nous entourent. Nous sommes une coopérative épaulée par un grand nombre d'acteurs, tous salariés et logés à la même enseigne. Le constat est simple : depuis un an, nos clients adhèrent à notre proposition commerciale car elle leur semble juste et adaptée au monde actuel.

Alors pourquoi, d'autres ne peuvent-ils pas y arriver ? Mauvaise volonté ou manque d'idées ? 

Nous proposons donc une rencontre bienveillante avec un représentant du club med afin d'échanger sur notre vision de l'éco-système touristique, du management d'entreprise et des idées positives que chacun aurait à apporter à l'autre. 

Réponse de l'entreprise

Le seuil de boycottants nécessaire pour informer l’entreprise n’est pas encore atteint. Encore un petit effort ! Aidez-nous à atteindre le seuil nécessaire en partageant cette campagne et en en parlant autour de vous.

Une fois le seuil de boycottants atteint, l’entreprise concernée sera officiellement informée qu’une campagne de boycott est en cours. Elle aura la possibilité de répondre à l’ensemble des boycottants, qui voteront.

Vous avez remarqué un problème dans cette campagne ou dans une alternative ? Envoyez-nous une alerte en cliquant sur le bouton :
1 515 participant
s

Rejoindre la campagne


  • La campagne continue
    1 515 participants plus que 4 485
  • 1er droit de réponse
  • Vote des boycottants
  • Campagne réussie
Hello to you!

Connected ? no