Parc Astérix : libérons les dauphins par Toutatis !

Campagne citoyenne de boycott adressée à Parc Astérix de CDA Parks - lancée par Emilien C.

boycott image
  • Animaux
  • Environnement
3 144boycottants

MENTORS

Le Jeune engagé
Le Jeune engagé
AVES France
AVES France
Subliminal Frekence
Subliminal Frekence
I-buycott Paris IDF
I-buycott Paris IDF
I-buycott Lyon
I-buycott Lyon
3 144 participant
s

Rejoindre la campagne


  • Recueil de participants
  • 1er droit de réponseCommuniqué
  • Vote des boycottantsLe non l'emporte (85%)
  • 2ème droit de réponseCommuniqué
    Pas de réponse de l'entreprise pour le moment
    L’entreprise a été informée.
    En attendant la réponse, la campagne continue !
  • Vote des boycottants
  • Campagne réussie
L’entreprise a réagi à cette campagne de boycott.



Résumé

Pourquoi boycotter le parc Astérix ? Dans le delphinarium de ce parc d’attractions, les conditions de vie des dauphins sont mauvaises et dégradées par rapport à ce que serait leur condition à l’état sauvage. Cantonnés à de relativement petits bassins dont la dimension se trouve bien inférieure à celle de leur milieu naturel, ces animaux marins souffrent de ce manque d’espace. La forte mortalité (11 dauphins décédés en 25 ans) et la réduction de l’espérance de vie des dauphins du Parc Astérix ont été observées et dénoncées. NOS REVENDICATIONS Fermeture du delphinarium Libération des dauphins

Réponse de l’entreprise

L’entreprise concernée a réagi à votre appel au boycott, ses réponses sont reproduites ci-dessous.

La majorité des boycottants a décidé de maintenir la campagne. Le nouveau seuil a été atteint. L’entreprise a un nouveau droit de réponse.

2021-01-27

Message de l’entreprise

Le Parc Astérix annonce la fermeture de son delphinarium !

Chers boycottants, chères boycottantes, au vu des récentes annonces du Parc Astérix et en l’absence de réponse de leur part sur cette campagne, nous nous devions de vous tenir au courant de la situation afin de vous inviter à voter.

Le 22 novembre 2018, une campagne citoyenne a été lancée contre le Parc Astérix. Cette campagne réunissant plus de 3000 personnes dénonce la captivité des dauphins du parc. Pour rappel, 11 dauphins sont morts en 25 ans au sein de l’établissement. Ces animaux sauvages ne sont pas faits pour vivre en captivité.

Sous la pression des annonces gouvernementales de Barbara Pompili (Ministre de la transition écologique) et de la société civile, le Parc Astérix se préparait depuis quelque temps à la fermeture définitive de son delphinarium. C’est ainsi que le 24 janvier 2021, le président du parc, Nicolas Kremer, a annoncé la fermeture définitive du delphinarium..

Engagements et actions

- La fin de la présence d’animaux sauvages aquatiques au sein du Parc Astérix, qui va se recentrer sur son activité historique : être un parc d'attractions et non un parc animalier.

- Une solution de placement pour les 8 dauphins et les 5 otaries dans d’autres delphinariums “reconnus par les instances scientifiques et gouvernementales, répondant aux meilleurs critères de bien-être animal énoncés par l'Association européenne des zoos et aquariums (EAZA) et respectant les impératifs de l'Association européenne des mammifères aquatiques (EAAM) quant à la juste mixité génétique" (Nicolas Kremer)

- L’accompagnement des salariés et le maintien des emplois impactés par cette fermeture en interne (solution de reclassement)

Ceci est une bonne nouvelle au niveau de la France. Toutefois, il est fort regrettable que ces dauphins et otaries ne soient pas relâchés dans des sanctuaires adaptés pour la réintroduction de ces animaux sauvages.

Bien que les sanctuaires ne soient pas tout à fait opérationnels, comme le précise Nicolas Kremer, certains se sont déjà portés volontaires à accueillir les dauphins du Parc Astérix, comme le sanctuaire de Lipsi qui va être opérationnel au printemps. Par ailleurs, nous savons que l’éparpillement de ces dauphins dans plusieurs delphinariums représente également un risque de mal-être pour ces animaux. Les dauphins sont des animaux très sensibles qui peuvent très mal vivre une séparation avec leur groupe.

L’association C’est Assez ! qui était en discussion depuis des années avec la direction du Parc Astérix est très déçue par cette opération qui est tout sauf une bonne nouvelle pour les dauphins et otaries. Nous ne pouvons que partager cette désillusion. L’introduction dans des sanctuaires était également une idée à laquelle réfléchissait le Parc Astérix. Dès lors, la décision récente de Nicolas Kremer nous paraît trop précipitée et nous nous associons aux craintes évoquées par l’association C’est Assez! .

Cette décision est effectivement un pas encourageant pour la captivité des animaux sauvages en France, mais il est nécessaire que le Parc Astérix continue de dialoguer avec les associations et le gouvernement afin de trouver une autre solution que celle de la captivité pour ces dauphins et otaries.

En l'absence de réponse de la part du Parc Astérix, et compte tenu de toutes ces nouvelles informations, nous vous invitons désormais à voter ci-dessous afin de statuer sur la levée ou non de la campagne de boycott.

Sources

Résultats

Oui : 15 %La réponse me convainc, j’arrête de boycotter.
Non : 85 %La réponse ne me convainc pas, je continue de boycotter.

Le non l'emporte !

Durant la phase de votes, 75 boycottants ont rejoint le mouvement.

Vous avez remarqué un problème dans cette campagne ou dans une alternative ? Envoyez-nous une alerte en cliquant sur le bouton :
3 144 participant
s

Rejoindre la campagne


  • Recueil de participants
  • 1er droit de réponseCommuniqué
  • Vote des boycottantsLe non l'emporte (85%)
  • 2ème droit de réponseCommuniqué
    Pas de réponse de l'entreprise pour le moment
    L’entreprise a été informée.
    En attendant la réponse, la campagne continue !
  • Vote des boycottants
  • Campagne réussie
Hello to you!

Connected ? no