Tropicana : Pas d’emballages plastiques, retour aux emballages carton !

Campagne citoyenne de boycott adressée à Tropicana - lancée par l'association Iboycott Paris

boycott image
  • Alimentation
  • Environnement
847boycottants

MENTORS

Le Jeune engagé
Le Jeune engagé
847 participant
s

Rejoindre la campagne


  • La campagne continue
    847 participants plus que 2 153
  • 1er droit de réponse
  • Vote des boycottants
  • Campagne réussie

Descriptif

Tropicana, propriété de PepsiCo, vient d’officialiser sa décision. Tous ses jus de fruits emballés dans du carton le seront désormais dans du plastique.

La raison invoquée ?  « Les consommateurs veulent de la transparence. Ils veulent voir le produit et la couleur est un critère important de choix et d'attractivité », déclare  Anne-Sophie Carrier, directrice de la division Nutrition chez PepsiCo France, dans un communiqué en février 2019. La décision aurait été prise à la suite d’un sondage interne réalisé par la firme auprès de ses consommateurs. 

Habilement, Tropicana se cache de dire qu'il s'agit aussi d'une stratégie pour concurrencer plus frontalement les jus de fruits Innocent, propriété de Coca-Cola – éternel rival de PepsiCo - qui s’imposent de plus en plus sur le marché des jus de fruits, avec pour leur part un emballage en plastique. En effet, « Tropicana représente 30 % de nos ventes et c’est la deuxième marque de boisson en France derrière Coca-Cola », indique Bruno Thévenin, le directeur général de PepsiCo France, dans le journal Le Monde. 

Tropicana s’évertue à préciser que les emballages prévus en PET (polytéréphtalate d’éthylène) seront à 50 % recyclés. Ce qui signifie aussi que l’autre moitié ne le sera pas. De plus, ce taux n’est pas comparable à l’excellente recyclabilité du carton. D’autant plus que les emballages en carton provenaient « d'une forêt gérée d'une manière à la fois respectueuse de l'environnement, bénéfique sur le plan social et économiquement viable », informait la firme sur son site. 

D'autre part, le passage des emballages cartonnés aux emballages plastiques permet également une autre astuce : comme l'a démontré l'ONG Foodwatch, les bouteilles en plastique Tropicana contiennent 100mL de jus de moins que les anciens packaging en carton, mais pour 0,72€ plus cher.  Bref : les bouteilles en plastique seront « 38 % plus [chères] pour 10 % de jus en moins », dénonce dans un mail relayé par L’Obs Karine Jacquemart, directrice de Foodwatch France. 


AInsi, cette décision est à contre-courant des exigences grandissantes des consommateurs qui sont de plus en plus préoccupés par la nécessité de réduire la quantité de plastique dans ce secteur toujours plus inondé d’emballages. La décision semble également malvenue au regard des vives controverses relatives au plastique, dévastateur de l’environnement terrestre et marin, et néfaste pour notre santé. Nous rappelons ainsi que le plastique est une matière qui ne se biodégrade pas et que l'on retrouve largement dans la nature. Le temps a pour effet de le réduire en micro-particules qui ne disparaissent jamais totalement, mais s'accumulent dans les écosystèmes, les végétaux, les animaux et les êtres humains. 

Une étude publiée début juin 2019 par WWF révèle qu’une personne ingère en moyenne 5 grammes de plastique par semaine, soit l’équivalent d’une carte bancaire. 

Nous estimons que d’autres consommateurs, qui n'ont sûrement pas été sondés dans le cadre de cette décision, ont aussi leur mot à dire. 


Les choix marketing comme le passage à un emballage plastique dévoilant la couleur du contenu ne doivent en aucun cas avoir la priorité sur les défis écologiques que nous avons à mener, d'autant plus que Tropicana dispose du budget nécessaire pour développer un conditionnement plus écologique et respectueux de la planète, et pour devenir ainsi porteur de ces nouvelles revendications sociétales. Tropicana, qu'attendez-vous ?

Pour que les guerres entre multinationales ne priment pas sur l'urgence climatique, nous boycotterons Tropicana et les emballages plastiques !


Nos revendications :

  • Pour la levée du boycott, nous demandons l’annulation immédiate de cette décision ;
  • Nous demandons le maintien ou le retour des emballages cartonnés des jus de fruits Tropicana à minima - la plupart de vos consommateurs sachant déjà leur couleur ;
  • À défaut, nous exigeons la réalisation d'un nouveau sondage auprès du grand public, avec une cible plus large.
  • A terme, nous demandons la mise en place d'un système de consigne sur des emballages en verre.


Réponse de l'entreprise

Le seuil de boycottants nécessaire pour informer l’entreprise n’est pas encore atteint. Encore un petit effort ! Aidez-nous à atteindre le seuil nécessaire en partageant cette campagne et en en parlant autour de vous.

Une fois le seuil de boycottants atteint, l’entreprise concernée sera officiellement informée qu’une campagne de boycott est en cours. Elle aura la possibilité de répondre à l’ensemble des boycottants, qui voteront.

Vous avez remarqué un problème dans cette campagne ou dans une alternative ? Envoyez-nous une alerte en cliquant sur le bouton :
847 participant
s

Rejoindre la campagne


  • La campagne continue
    847 participants plus que 2 153
  • 1er droit de réponse
  • Vote des boycottants
  • Campagne réussie
Hello to you!

Connected ? no