Philips : délocalisez mais respectez vos salariés

Campagne citoyenne de boycott adressée à PHILIPS - lancée par l'association Cyril P.

boycott image
  • Justice
  • Travail
3 797boycottants

MENTORS

Le Jeune engagé
Le Jeune engagé
Miti'Lab
Miti'Lab

    Victoire


  • Recueil de participantsLancée le 2016-09-18
  • 1er droit de réponseCommuniqué le 2016-12-26
  • Vote des boycottantsLe oui l'emporte (70%)
  • Campagne réussieSuite à la réponse de l'entreprise les citoyen.nes ont levé le boycott avec 70% de oui
L'entreprise a réagi à cette campagne de boycott.



Résumé

Cette campagne est une réussite ! Philips a pris des engagements grâce à la campagne de boycott, qui ont convaincu les consom'acteurs. La société a mis en place des conditions de départ et d’accompagnement permettant d’envisager l’avenir avec un peu plus d’optimisme pour les salariés licenciés au motif de délocalisation des usines de production. SOURCES : https://www.facebook.com/soutienauxsalariestrahisparPhilips/videos/1710593205933340/ https://france3-regions.francetvinfo.fr/auvergne-rhone-alpes/rhone/lyon/philips-miribel-142-suppressions-postes-confirmees-1079811.html

Réponse de l'entreprise

L'entreprise concernée a réagi à votre appel au boycott, ses réponses sont reproduites ci-dessous.

2018-01-22

Message de l'entreprise

Grâce à votre mobilisation, Philips a répondu aux revendications !

Afin de statuer sur cette campagne victorieuse lancée par les ex-salariés de Philips, nous avons besoin de votre contribution.

Voici la situation communiqué par un ex-salarié de Philips :

Voici bientôt deux ans que l’on nous a annoncé la suppression de nos emplois sur les sites de Miribel et de Lamotte-Beuvron. Ce retour de vacances d’été 2016, nous ne sommes pas prêts de l’oublier… Pas prêt d’oublier non plus qu’au début de cette bataille, nos moyens de lutte étaient très limités, pas prêt d’oublier que c’est le désespoir et l’abattement qui nous ont habités en premier. En effet, que faire face à une multinationale et des lois qui les protègent de plus en plus ? Et puis l’espoir est revenu, et ce grâce à I-boycott qui nous a assez rapidement proposé de l’aide. La campagne de boycott a marqué le début d’un combat et s’est avérée être l’une des plus puissantes armes parmi toutes celles que nous avons mise en place par la suite.

Engagements et actions

Initialement, notre direction ne nous proposait que le strict minimum légal, bien loin de ce que nous estimions mériter, bien loin de ce qu’elle avait les moyens de nous apporter, bien loin de tout ce qu’elle allait gagner en délocalisant nos emplois et bien loin du préjudice moral subi. Après de longues semaines de combats acharnés durant lesquelles l’équipe d’I-boycott a toujours été à nos côtés, nous avons réussi à obtenir des conditions de départ et d’accompagnement qui, pour la plupart, nous permettent d’envisager l’avenir avec un peu plus d’optimisme.

La revendication portée par la campagne a été entendue. C'est à présent à vous de jouer afin de clôturer la campagne de boycott à l'encontre de Philips.

Sources

Résultats

339 OuiLa réponse me convainc, j'arrête de boycotter.
144 NonLa réponse ne me convainc pas, je continue de boycotter.

Le OUI l'emporte !

Durant la phase de votes, 39 boycottants ont rejoint le mouvement.

Vous avez remarqué un problème dans cette campagne ou dans une alternative ? Envoyez-nous une alerte en cliquant sur le bouton :

    Victoire


  • Recueil de participantsLancée le 2016-09-18
  • 1er droit de réponseCommuniqué le 2016-12-26
  • Vote des boycottantsLe oui l'emporte (70%)
  • Campagne réussieSuite à la réponse de l'entreprise les citoyen.nes ont levé le boycott avec 70% de oui
Hello to you!

Connected ? no